Photo-renforts-general-Lalande-amiral-Amman

Amiral Maurice Amman (1904 – 1988)

Biographie

Né le 16 octobre 1904 à Saint Maur des Fossés (Seine)

Avant la guerre

Entré à l’Ecole navale en 1923. Nombreux embarquements en Escadre et et en campagne.

Pendant la guerre

Après avoir participé à l’escorte des convois dans l’Atlantique a dirigé le service électricité du bâtiment de ligne Jean Bart au cours de son armement accéléré et de son évasion de Saint Nazaire en juin 1940. Commandant en second en 1941/42 du contre-torpilleur « Albatros » basé en Afrique du Nord puis commandant de l’escorteur La Boudeuse a participé aux opérations maritimes dans l’Atlantique et en Méditerranée occidentale en 1943/44. Sous-chef d’Etat-Major du Commandant des Forces maritimes françaises au cours du débarquement de Provence, puis chef de cabinet du chef d’Etat-Major général de la Marine (amiral Lemonnier) en 1944/45

Légion
Décoration de la Légion d’honneur en 1938 par l’amiral d’Harcourt

Depuis la guerre

Après avoir été le premier commandant de l’escorteur Hoche (ex destroyer allemand) a été successivement:

  • professeur à l’Ecole Supérieure de guerre
  • auditeur à l’Institut des Hautes Etudes de Défense nationale
  • membre de la délégation française au Groupe Permanent de l’OTAN à Washington sous les ordres du général Ely de 1950 à 1951
  • Commandant du croiseur Jeanne d’Arc et de l’Ecole d’Application des Enseignes de vaisseau
  • Chargé des relations avec les pays alliés de la France au Secrétariat d’Etat à la Marine puis chef de cabinet du chef d’Etat major général de la Marine (amiral Nomy)
Photo du croiseur Jeanne d'Arc 1951-1952
En 51 /52, le croiseur Jeanne d’Arc vient de passer sous le Golden Gate et entre en rade de San Francisco.

Promu officier général en 1955 a d’abord été pendant 3 ans attaché des Forces armées à Londres, chef des missions d’achat en Grande Bretagne; a commandé ensuite l’Ecole Supérieure de Guerre navale puis occupé les postes d’autorité suivants:

  • Préfet maritime de la Première Région à Cherbourg
  • Commandant interarmées de la base stratégique de Bizerte. A repoussé en cette qualité l’agression armée dont la base a été l’objet en 1961
  • Préfet maritime de la 2ème région à Brest de 1962 à 1965. Nommé au rang et appellation d’Amiral en 1964 et commandant en chef pour l’Atlantique.
Photo Amiral Visite de Gaulle Brest 15 02 65
Le général De Gaulle après sa visite à l’Ecole navale

En deuxième section en 1965, il devint le 1er janvier 1968 président de la nouvelle Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) qu’il avait constituée par fusion des deux sociétés de sauvetage préexistante.

logo-snsm

Il fût aussi président de l’Académie de Marine pendant un an.

Décédé en juillet 1988, il était grand offcier de la Légion d’honneur, Grand croix du Mérite et titulaire de nombreuses distinctions françaises et étrangères.

Photo Amiral. Décoration Pompidou
Remise de la Grand- Croix du Mérite par le Président Georges Pompidou en 1972

Photo Amiral. Obseques sortie du cercueil

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s